Appetissiette

Shop

Le coin des parents

La difficile fonction nourricière du parent

Devant le refus ou les difficultés de l’enfant à se nourrir, le parent est souvent envahi par un sentiment d’échec. Face à un enfant “mangeur difficile”, la tentation est alors grande d’exercer des pressions, de forcer l’enfant à manger.
Ces moments de tensions provoquent parfois le refus de manger et risquent d’entraîner des blocages alimentaires. Ainsi, certains enfants s’opposent à l’introduction de nouveautés, nécessaires pourtant au bon développement nutritif et gustatif de l’enfant :

  • Passage des aliments liquides aux aliments solides
  • Introduction des couverts
  • Diversification alimentaire : découverte de nouveaux goûts, de nouvelles textures
  • Autonomisation (manger seul)

Lorsque les repas sont pris dans une atmosphère agréable, les enfants acquièrent des attitudes saines vis-à-vis de la nourriture.

Retrouvez le plaisir d’être à table avec votre bout d’chou.

L’Appétissiette est le support ludique idéal pour éviter les crises qui gâchent bien souvent le moment du repas.
Son aspect ludique offre aux parents un support amusant qui contribue à rendre le repas agréable et l’atmosphère détendue.

Comment réagir pour limiter l’impact de la néophobie alimentaire ?

  • Procédez par analogie. En cas de refus d’un aliment, indiquez à votre enfant qu’il a déjà mangé un produit lui ressemblant ou de la même famille.
  • N’insistez pas : montrez-lui que ses goûts et ses envies sont respectés.
  • Évitez les conflits inutiles et ne le menacez pas. Le refus d’un aliment ou d’un groupe d’aliments peut n’être que transitoire.
  • Représentez-lui régulièrement l’aliment nouveau et montrez-lui que toute la famille en consomme afin de le familiariser avec celui-ci.
  • N’hésitez pas à le lui préparer sous différentes formes.
  • Choisissez des petits légumes : Tomates-cerises, petits champignons de paris, mini-courgettes…
  • Ne promettez pas un dessert apprécié s’il finit son assiette de gratin de légumes. Cela confirmerait à l’enfant que le gratin, ce n’est vraiment pas bon !
  • Demandez-lui de goûter, mais ne l’obligez pas à finir son assiette.
  • N’ayez pas de préjugés sur les aliments et ou, à tout le moins, ne les lui transmettez pas. Les légumineuses sont un exemple. Souvent peu considérées par les adultes, elles sont cependant utiles et doivent être proposées régulièrement.
  • Faites participer votre enfant à la préparation du repas. Parlez-lui de l’origine de l’aliment, de son histoire, cela l’aidera à mieux l’accepter.
  • Laissez-le toucher les aliments crus ou cuits, c’est sa façon de les découvrir et de se familiariser avec eux.
  • Si vous le pouvez, proposez-lui de s’occuper d’un petit potager. Même si vous n’avez pas de jardin, il est tout à fait possible de faire pousser des légumes en pots sur votre balcon. C’est une autre façon de l’aider à se familiariser avec les légumes et de lui permettre de connaître leur origine, leur forme, leur véritable couleur…
Qu'apporte l'Appétissiette ?

Qu'apporte l'Appétissiette ?

Le concept de l’Appétissiette offre la possibilité d’une “diversion ludique” : L’enfant mange pour découvrir l’image surprise cachée par les aliments de son repas. Ainsi concentré sur cet objectif amusant, l’enfant détourne naturellement l’attention de son “blocage”, de ses appréhensions.

Il se détend, et se réjouit de découvrir une jolie surprise. Sa relation à la nourriture retrouve une sérénité propice à son bon développement.

Pour découvrir l’image surprise que vous avez placée au-dessous de l’assiette, votre enfant prendra plaisir à manger son repas. Chaque jour, à vous de choisir l’image qui lui fera plaisir et le motivera

Au quotidien, le côté pratique

L'Appétissiette passe au lave-vaisselle

L’Appétissiette est compatible avec l’utilisation
du lave-vaisselle

L’Appétissiette peut être chauffée dans le
micro-ondes

Passer les stickers sous l'eau

Passer les stickers sous le robinet d’eau, ils retrouveront leur autoadhérence.

Wishlist 0
Ouvrir ma wishlist Continuer mon shopping